top of page

Management

Vous êtes artisan, chef d’entreprise, commerçant, profession libérale et avez une problématique concernant vos collaborateurs.
Comment recruter un salarié ?
Comment rédiger un contrat d'embauche ?
Comment organiser le travail de mon équipe ?
Comment motiver vos collaborateurs ?


Nous pouvons vous proposer des solutions simples et avec des budgets adaptés aux petites entreprises. Le management, c’est créer une ambiance, développer les complémentarités de compétences, former et amener l’ensemble des équipes vers le haut.

Le dirigeant d’entreprise doit mettre en place un état d’esprit permettant à chaque collaborateur d’évoluer, et doit savoir redistribuer dans un contrat :

Gagnant-Gagnant

Management d’entreprise

 Les principes de management

Le management efficace

Avoir un comportement innovant

Faire s’aider les collaborateurs

Travailler en équipes dans une relation d’interdépendance

Communiquer avec l’administration

Analyser les difficultés

Motiver, positiver

La délégation

Apprendre à identifier votre approche de la délégation

 L'échelle des comportements

Apprendre à identifier les comportements de chacun. 

Apprendre à détecter les conditions d’efficacité.

 La pyramide des motivations au travail

Apprendre à détecter les besoins de chacun

Les techniques de réunion

L’animation participative
Le comportement des participants
La réunion participative persuasive

Les techniques de vente

La Phase de découverte
Reformulation, transition
Argumentation
Les feux verts
La conclusion

L'entretien annuel et professionnel

La préparation
L’entretien
La conclusion

Les contrôles

Mise en place des tableaux d’objectifs
Mise à jour du suivi
Mise en place des réunions hebdomadaires

Applications des lois sociales

Application des conventions collectives
Mise en place d’accords entreprise
Mise en place de réunions participatives

Mise en place du CPF

Compte Personnel de Formation

Les techniques de réunion

L’animation participative
Le comportement des participants
La réunion participative persuasive

Management commercial

Apprendre à identifier les comportements de chacun. 

Le dirigeant d’entreprise doit mettre en place un état d’esprit permettant à chaque collaborateur d’évoluer, et doit savoir redistribuer dans un contrat:

Gagnant-Gagnant

Le pilotage commercial ou d’un vendeur nécessite de la méthodologie et un suivi dans le temps. Schématiquement, il est possible d'identifier neuf points essentiels dans ce type de management :

Le recrutement

Le manager commercial doit imaginer, recruter auprès de certaines sources, les vendeurs qui vont pouvoir s'adapter au marché visé et au type de vente que l'offre de l'entreprise génère.

Le plan d'action marketing et commercial

Une fois l'équipe imaginée, recrutée et composée les commerciaux vont pouvoir suivre les indications de leurs directeurs de mission tout en délivrant leur savoir faire et leur compétence métier.

La stratégie marketing va alors servir de fil conducteur à la construction d'un plan d'action adapté dans le temps et tenant compte des différents signaux d'alerte verts, oranges ou rouges pour déterminer les objectifs délimités dans le temps.

Des outils efficaces

Le rôle du manager est aussi de s'assurer que ses commerciaux vont pouvoir utiliser les bons outils pour être toujours plus efficaces :
des outils d'information (base de données clients, listes précises de prospects, état de la concurrence, fiches produits à jour…)
des outils de communication (réunions internes et clients, participation, réseaux, gestion de la mobilité, intranet, reporting …)
des outils de suivi de l'activité (évolution de la mission, tableau de bord, atteinte des objectifs..).

Le manager n'oubliera pas, malgré tout, de définir les outils les plus efficients afin d'éviter une perte de temps et d'efficacité.

Apprendre à détecter les conditions d’efficacité.

La motivation

L'industrialisation des tâches commerciales récurrentes

Viser le professionnalisme

Seuls les véritables professionnels de la vente et de son management maîtrisant les étapes clefs précédemment citées savent s'adapter rapidement aux cultures des entreprises.

La connaissance des compétences de chacun

Le manager commercial va plutôt chercher à arrondir et faire ressortir toutes les qualités de l'ensemble par des compositions complémentaires. Il va modeler son équipe en assemblant des profils qui vont se compléter, certains auront besoin d'éléments régulateurs, d'autres d'actions et d'émotions pour avancer, tout ça avec autant de personnalité, d'individualité et de finesse qu'une personne peut générer.

La formation et la montée en compétence

Le manager commercial participe à la définition du projet de l'entreprise et l'élaboration de la stratégie commerciale à adopter, en collaboration avec les directeurs de missions, les ingénieurs commerciaux et les commerciaux sédentaires. Il va donc former chaque équipe à la meilleure méthode de vente à adopter et aux connaissances du marché dans lequel évolue l'entreprise. Ces paramètres doivent devenir des réflexes afin de pouvoir se concentrer sur les véritables points névralgiques. Il est nécessaire de former ses vendeurs toujours et encore à l'offre, aux produits, aux discours, aux points forts, et à la culture de l'entreprise pour générer un esprit de corps et de valeurs d'entreprise.

Le contrôle et le suivi d'activité

Le manager commercial va contrôler sa force de vente en établissant un système de mesure accepté et acceptable, qui devra évoluer vers un outil d'autocontrôle et susciter un sentiment de sécurité et de motivation plutôt que de surveillance.

Valoriser la réussite

Il faut valoriser intelligemment et de façon équitable. Il ne s'agit pas de distribuer des bons points mais d'apprécier le travail fourni, soit parce qu'il est de grande qualité ou qu'il est en quantité supérieure à la normale.

N’oubliez pas que même lorsque les temps sont durs vous devez valoriser le travail accompli.

Eviter de valoriser pour valoriser, cela aura l'effet inverse de celui escompté : on vous soupçonnerait de manipulation. En revanche, sachez repérez les vrais efforts et faites des points réguliers pour mesurer les avancées d'un projet par exemple. Montrez votre satisfaction lorsque le travail est bien fait.

Soyez sincère dans vos propos, mieux vaut en dire moins et se contenter de quelques mots bien sentis que votre interlocuteur saura apprécier. Et garder en tête cet adage de management : 'on critique en tête à tête mais on félicite en public'. Ainsi, si au terme de nombreux efforts, l'équipe a réussi à atteindre un objectif difficile ou a accompli un surcroît de travail (redresser ses résultats, obtenir un meilleur rendement, travailler en sous-effectif...), n'oubliez pas d'exprimer vos remerciements en public.

Management Commercial

bottom of page